Revenir en haut Aller en bas

MUGGLES UNIVERSITY
L'université Poudlard des Moldus qui en ont tous rêvé un jour.
Quoi, t'attends toujours ta lettre pour Poudlard, 20 ans après ? T'as toujours pas compris que la magie, c'est seulement dans les livres ? Dans notre triste monde ou la magie n'est que rêverie, qui n'a jamais espéré vivre une folle aventure, comme Harry Potter, à Poudlard ? C'est le rêve d'un grand fou, qui sur la petite île Britannique d'Hiddleton, décide d'ouvrir une université au règlement et fonctionnement, tiré du célèbre collège de Poudlard. Un bon moyen de venir rêver, même la ou la magie n'existe pas...
©2017 J.K Rowling & Muggles University. Toute reproduction même partielle est strictement interdite.
Règlement & Contexte
Qui est Rita Skeeter ?
Bottin des avatars
les scénarios
les pré-relations
Questions pour tous
Les jobs disponibles
Rejoindre la Chat-Box
AccueilRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer
Muggles University c'est quoi ? Un forum rpg avec un contexte indédit. On a tous espéré un jour, recevoir notre lettre de Poudlard qu'on attend toujours. Ne l'attends plus. Sur la petite île d'Hiddleton, un grand fou, passionné par les livres de Rowling, a décidé d'ouvrir une université Poudlard. Reprenant le règlement et le fonctionnement de la célèbre école d'Harry Potter. Pas de magie, pas de sorcier, pas de monstre... Mais de quoi vivre une aventure hors du commun. T'en n'as pas un peu marre des universités et campus américains, aux fraternités dépassées ? N'attends plus, inscris toi à Poudlard, et porte les couleurs de ta maison préférée. Qui de Poufsouffle, Serdaigle, Gryffondor ou Serpentard, t’accueillera pour tout ton cursus ?
Le forum est administré par Felip, & Hayden. N'hésites pas à les contacter en cas de soucis, ou de question. Si tu as du temps et que tu as envie de t'investire dans le forum, tu peux même postuler à un rang d'admins ou modo, et leur venir en aide.

Le forum est inspiré de l'oeuvre de J.K.Rowling, mais son contexte et son règlement sont une création M.U. Merci de respecter le travail du staff et de ne pas le copier, sous peine de poursuite.

M.U est optimisé pour Google Chrome uniquement.
⇪ Pour nous rejoindre, et t'inscrire, clique à gauche, sur le dernier icône de la barre de navigation!
———— les dernières news ————
Le premier événement du forum est lancé, ici! Le bal de la rentrée, qui vous permettra de faire de nouvelles connaissances, que vous n'auriez peut-être pas croisées sur les fiches de relations. N'hésitez pas à y participer, on compte sur vous!

Vos rps peuvent se dérouler entre Juin et Septembre, si vous préférez bazarder Juillet et Aout, ou l'école est désertée.

Le forum se chercher un staff, des admins et modérateurs motivés et investis. N'hésitez pas à vous proposer, lancez-vous dans l'aventure M.U.

Ouverture prévue pour le 19.06.2017, n'hésitez pas à aider le forum en pubbant un maximum, il a besoin de vous!

Forum dit à l'ancienne : Pas de niveau requis, afin d'aider les débutants à s'améliorer. Pas de prise de tête, on joue en toute simplicité, comme au bon vieux temps.

Optimisation Google Chrome, pensez à passer sur ce navigateur pour vous ballader au mieux sur le forum.
———— nos meilleurs amis ————
Forum optimisé uniquement pour Google Chrome, pensez y afin de profiter au maximum du codage de la plateforme.

Partagez | 
avatar
Hufflepuff House
▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄

Naissance : 19/12/1997, Glasgow, jolie petite écossaise.

Activité : Etudiante en première année d'histoire tu sais pas encore si tu veux devenir enseignante ou écouter ton envie de devenir archéologue.

Statut marital : Célibataire, tu laisses l'amour au second plan. Tu es ici pour réussir tes études, tes parents te l'ont assez répété comme ça.

Habitation : Tu as le droit à une jolie chambre à Poudlard, les appartements revenaient trop cher.


Hufflepuff House

Message Just a question | ft. Felip   
Jeu 29 Juin - 15:23





 


Just a question
- Felip & Echo -

- N’oublie pas de prendre soin de toi, ma chérie. La voix légèrement chevrotante de ta grandMa résonne dans le combiné téléphonique alors que tu es lourdement avachis sur ce qui te sers de lit. Tu nous manques beaucoup, tu sais ?
- Oui, GrandMa. Vous me manquez beaucoup aussi. Je t’aime. Et dis à papa et maman que je les aimes aussi !

Pourtant, ça ne veut pas dire que tu n’aimes pas être ici. Tu as réussi à trouver quelques repères, tu as fait de merveilleuses connaissances et tes cours se passent extrêmement bien pour le moment. Surtout ceux de Miss Bourgeois. Cependant, tu as surement un peu le mal du pays. Tu n’as jamais quitté ton petit village plus de quatre jours, pas même pour un voyage scolaire. Alors ne pas être rentrée depuis maintenant deux semaines, ça te fait tout drôle. Ce qui te fais bizarre aussi, c’est de savoir que tu ne pourras pas rentrer avant les prochaines vacances.

L’appel téléphonique se termine quelques secondes plus tard. Tu frottes vivement tes yeux pour effacer la moindre larme qui tenterait de faire son chemin sur ton visage de poupon. Durant tout l’appel avec ta GrandMa, tu as lutté contre ces larmes qui menaçaient de rouler contre tes joues. Tu as cette triste impression, Echo, que chaque coup de fils est plus dur à supporter que le précédent.
Pourtant, ça ne veut pas dire que tu n’aimes pas être ici, à Poudlard. Tu as réussi à t’appuyer sur quelques repères, tu as réussi à trouver ton rythme et tu as fait de merveilleuses connaissances. De plus, tes cours se passent extrêmes bien pour le moment, surtout ceux de Miss Bourgeois. Au départ, comme tout le monde, tu l’avais confondue avec une étudiante. Mais c’est sans aucune doute, pour l’instant, la meilleure enseignante que tu connaisses dans cette université.

Avec difficulté, tu te tires de ton lit. Il est quinze heures. Tu n’as pas cours avant deux bonnes heures et tu voulais profiter de cette pause pour prendre des nouvelles de GrandMa. Tu voulais aussi lui demander d’aller sur la tombe de Tommy, vérifier que tout est bien en ordre, mais tu n’as pas eu le courage de prononcer son prénom à travers le combiné. Tout ce qui pourrait te rappeler ton feu meilleur-ami est si loin et pourtant, tu n’as toujours pas réussi à faire ton deuil. Mais à quoi t’attendais-tu ? L’oublier en l’espace de quelques jours ?

Tu attrapes ton sac à dos, le hisses sur l’une de tes épaules avant de descendre rejoindre la salle commune des Poufsouffle. Tu as cru comprendre que chaque maison était un peu comme une famille. Mais ici, tu ne parles à prendre personne. Tu restes discrète, tu ne te fais pas remarquer et tu passes une partie de ton temps avec Eira et Logan. Il y a Felip aussi. Le préfet. Tu as de moins en moins peur de lui poser des questions. D’ailleurs, il faudrait que tu le trouves. Tu n’as toujours pas trouvé où tu pourrais laver ton linge. Et malgré tout ce que tu as amené avec toi, tu vas bien finir par te balader toute nue.
Tu observes un peu partout dans la salle commune et tu crois apercevoir sa crinière au bout de la pièce. Tu t’y diriges lentement, évitant de justesse l’épaule d’une rousse très pressée de rejoindre son dortoir. Elle semblait concentrée, c’est surement pour ça qu’elle ne t’a pas vu. Une fois arrivée à la hauteur de Felip, tu remarques qu’il est tout seul alors, comme à chaque fois que tu vas lui poser une question, tu sens ton palpitant s’emballer de peur d’avoir l’air idiote.

- Felip ?


_________________


 
avatar
Fondateur ♕ Hufflepuff Prefect
▵ ▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄

Naissance : Né le 01.05.1996 (21 y.o) à Londres. Je prends le thé, le petit doigt levé.

Activité : Etudiant à Poudlard pour la troisième année consécutive, en histoire et archéologie ♕ Préfet des Pouffy.

Statut marital : Solitaire. Et contrairement à ce que Rita essaie de faire croire, je ne suis pas gay. (désolé ho mâles)

Habitation : Dortoir des Poufsouffle avec Logan & Ash. (Si tu veux être mon colocataire de chambre, montre toi, il reste de la place!)

Petits + : Tête à claque des jaunes, emmerdeur de première. Est Fred & George Weasley à lui tout seul, collectionnant les détours vers l'infirmerie • C'est papa qui paye les frais d'inscriptions • Trublion des Lohann, envoyé ici pour éviter de saloper l'image familiale • Golden trio wiz May & Enzo • Lors de sa répartition il y a trois ans, il était déçu, pensant être un Serpy. Aujourd'hui il est fier de porter les couleurs des jaunes • Collectionne les peluches à l’effigie de Bob l'éponge • Met parfois du vernis à ongle • Est toujours sorti avec des filles plus âgées que lui • Ne se pardonne pas d'avoir perdu Debby • Petit padawan de Ash, ok certes il titube à la Sparrow, mais question connerie c'est un maître d'armes.


Fondateur ♕ Hufflepuff Prefect

Message Re: Just a question | ft. Felip   
Sam 1 Juil - 0:26


A ton service
- Echo & Felip -
Déjà deux semaines que la rentrée est passée, assez pour que le calme soit revenu. Felip venait de passer deux semaines à courir dans tous les sens, afin d'aider et orienter les premières années. Deux semaines à ne même pas pouvoir se consacrer à ses conneries, si ce n'est une ou deux ballades nocturnes dans la foret, et à faire le paon autour de l'infirmier, qu'il soupçonne d'être gay. Bien décidé à le découvrir et l'afficher en tout cas. Et puis il y avait eu le bal de la rentrée. Ok, finalement, le trublion de service avait eu de quoi faire en deux semaines, mais pas encore assez à son gout. Il en voulait plus, toujours plus, et jouer les petits emmerdeurs, ce n'était que sa marque de fabrique. Il n'avait pas l'avantage d'être le plus beau mec du campus, il fallait bien se faire remarquer par tout autre chose. A l'instar des jumeaux Weasley.

Et des plans, il en avait plein la tête. Mais il avait besoin de Enzo, ou de Camille, pour les mettre en oeuvre. C'est toujours plus amusant à plusieurs. L’inconvénient de tout cela, c'est que ses deux acolytes à embrouilles, ne sont pas dans la même maison, et n'ont donc pas le même emploi du temps. Manque de chance pour lui, qui avait là bien deux heures de battements, tendis que ses deux amis étaient bloqués en amphithéâtre.

Comment allait il perdre son temps ? Peut-être en révisant, ou pas. Il était arrivé dans la salle commune des blaireaux, un jeans slim sur les jambes, légèrement remonté en ourlet aux chevilles, ses boots montantes aux pieds, et un sweat-shirt à capuche Poufsouffle sur le dos. Sa journée à lui était terminée, et il s'était empressé de retiré son uniforme sans pour autant quitter ses couleurs.

S'installant en tailleur sur le canapé, près de la cheminé, Felip avait ouvert un bouquin sur ses cuisses. Enfin, il travaillait ? N'était-il pas dans la maison des plus travailleurs de l'école ? Il suffirait de vous pencher sur son épaule, pour remarquer qu'il était en train de se plonger dans un comics Marvel, relayant toute l'histoire de Wolverine. - Felip ?

La petite et timide voix qui venait de prononcer son nom, l'interloqua. Il ne la connaissait pas encore assez. Alors sortant un peu brusquement de sa lecture, il braqua son regard sur la jolie Echo, seule présente autour de lui à cet instant. Se rappelant aussitôt la jeune fille, il lui sourit gentiment, et acquiesça d'un signe de tête pour confirmer sa disponibilité à son égard. - ce qui n'aurait pas été le cas pour tout le monde, bien évidemment. Elle, elle avait l'avantage d'être une fille, et plutôt jolie qui plus est. Et il pouvait la concidéré comme sa petite protégée.

- Ha, Echo.

Il ferma son bouquin, le posant délicatement sur la table basse face à lui, et il reposa ses petits yeux malins, et clairs, sur le doux visage de la jeune jaune.

- La forme ? Ca va tu t'intègre bien ?

Il posa le regard sur la place libre à côté de lui, dans le même sofa, et le remonta vers Echo, tout en lui faisant signe avec sa tête, de venir s'installer à ses côtés.

- Si j'te fais pas trop peur, installe toi. Y'a de place.

Le temps qu'elle le contourne et qu'elle s'assoie, il étudia son joli minois, laissant ses yeux vagabonder dessus. Elle avait l'air d'avoir les yeux un peu humides, comme si elle venait de pleurer, ou qu'elle était un peu mélancolique. Il se pinça un court instant les lèvres, un peu gêné de remarquer ça, n'étant guère le meilleur remonte morale de cette école. Il se gratta le menton avec son pouce, et pour empêcher un gros silence de s'installer, il se pencha doucement vers la jeune fille, pour pouvoir lui parler tout bas. Il n'avait pas vraiment envie que les étudiants présent dans la salle commune, écoute les malheurs de Echo si elle avait besoin de parler.

- Ça n'a pas l'air d'aller ?

Il ne voulait pas jouer les curieux, ni imposer une quelconque intrusion dans la vie privée de la belle. Mais d'un autre coté, il n'avait pas l'envie de la laisser dans son mal être. Non pas parce que c'était son job, en tant que Préfet. Mais parce qu'Echo, il s'était un peu attaché à elle en deux semaines. Elle avait débarqué complètement seule et paumée, il avait été sa seule compagnie pendant plusieurs jours. Il la cherchait après ses cours, pour s'assurer qu'elle ne reste pas seul. C'est vrai qu'ils avaient passé énormément de temps ensemble. Juste avant qu'elle ne se fasse des amies. Depuis quelques jours, elle s'était rapprochés de quelques jeunes filles des autres maisons, alors il s'était éclipsé, doucement, la laissant voler de ses propres ailes. Elle n'avait sûrement pas besoin d'un papa poule sur le dos.
_________________


TEAM POUFFY
10 bonnes raisons d'être un blaireau.

« Le sablier qui compte les points gagnés par la maison est remplit de diamants, comme les élèves de cette maison. Certains à un état plus brut que d’autres. »
J.K Rowling

avatar
Hufflepuff House
▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄

Naissance : 19/12/1997, Glasgow, jolie petite écossaise.

Activité : Etudiante en première année d'histoire tu sais pas encore si tu veux devenir enseignante ou écouter ton envie de devenir archéologue.

Statut marital : Célibataire, tu laisses l'amour au second plan. Tu es ici pour réussir tes études, tes parents te l'ont assez répété comme ça.

Habitation : Tu as le droit à une jolie chambre à Poudlard, les appartements revenaient trop cher.


Hufflepuff House

Message Re: Just a question | ft. Felip   
Dim 2 Juil - 16:07





 


Just a question
- Felip & Echo -

Personne n’a jamais su pourquoi tu es aussi timide.
Ce n’est pas maladif, mais ça pourrait presque l’être.
Lorsque tu prends la parole en public, tu sens tes joues chauffer. Ton cœur tambourine maladivement contre ta cage thoracique comme s’il voulait s’enfuir ailleurs, tu bafouilles et tu trembles comme une feuille. A l’inverse, lorsque quelqu’un que tu ne connais pas viens te parler, tu rougies presque automatiquement. Puis, tu cherches tes mots. Tu as énormément de mal à aller vers les autres, à leur adresser vraiment la parole. Tu préfères éviter de le faire, tu trouves toujours une excuses : « Je le ferais plus tard », « C’est pas très important »… Et tu t’échappes aussi discrètement qu’un soupire.

La seule et unique fois où tu n’as pas écouté ta timidité, tu étais beaucoup plus jeune. Le garçon était les marches du perron voisin et il pleurait. Tommy. Il n’était que ton meilleur-ami aux yeux de tous, mais pour toi, Tommy c’était ton frère, ton confident, ton meilleur-ami celui sur lequel tu pouvais toujours compter. Il était toujours là pour toi, il était presque ton seul véritable ami. Les autres « amis » que tu as à Glasgow n’était que des connaissances d’après toi, d’ailleurs, tu ne leur parle plus. Le silence est un reflet des deux côtés, tu ne cherches pas à leur parler et eux non plus.

- Ha, Echo.

Tu l’aperçois fermer un livre et tu te maudis de l’avoir dérangé dans sa lecture. Tu aurais très bien pu venir le voir plus tard, pourquoi n’as-tu pas simplement vu qu’il était plongé dans sa lecture. Cependant, maintenant, tu ne peux plus partir sans poser ta question. Tu lui as déjà trop fait le coup lorsque tu n’osais pas encore ouvrir la bouche.
Tu lui souris et sans avoir le temps de répondre, il enchaîne :

- La forme ? Ca va tu t'intègres bien ? Si j'te fais pas trop peur, installe-toi. Y'a de place.
- Ca va et toi ? Volontairement, tu ne réponds pas à sa question sur ton intégration, c’est toujours pareil. Tu fais ça à ton rythme, tu attends plus qu’on vienne te parler, parce que faire un pas en avant vers les autres, ça te semble impossible. Merci Tu jettes un regard à la place libre à ses côtés et tu contournes rapidement le canapé pour y prendre place. Peu à l’aise, tu restes assise sur le bord, tu ne veux pas le déranger trop longtemps.

Comme d’habitude, tu comptes tourner sept fois ta langue dans ta bouche avant de parler, mais encore une fois, Felip interrompt le fil de tes pensées. Il s’est penché vers toi et semble vraiment s’intéresser à ton état lorsqu’il te fait part de son ressentit. Tu ne t’y attendais pas, alors tu fronces très légèrement les sourcils. Tu pensais que ça ne se verrais pas que tu avais été sur le point de pleurer. Tu aurais juré que personne ne l’aurait remarqué, alors tu roules des épaules vers l’arrières et tu essayes de faire mine de rien, parce que même si Felip semble inquiet, il n’a pas besoin d’entendre les malheurs d’une petite nouvelle. Il doit avoir beaucoup de choses plus intéressantes à penser.

- J’ai appelé ma famille, je suppose que j’ai juste un peu le mal du pays. Le mal du pays, le mal de la famille. En tout cas, tu as une sensation de manque. Tu ne sais pas trop pourquoi tu lui as dit ça, tu aurais sans doute aussi pu répondre que non, tout allait très bien. Mais à quoi bon mentir ? Au moins tu lui as répondu. Je ne vais pas te déranger longtemps, tu continues en lançant un regard au livre fermé sur la table face à eux. Je… Je voulais juste savoir où on peut laver notre lingue ? Je n’ai pas encore trouvé de laverie et je ne sais pas trop où chercher sans internet…

Oh oui, que ça aurait été plus simple avec une connexion internet. Tu n’aurais même pas eu besoin de venir demander à Felip comment te débrouiller. Alors heureusement, qu’il est là. Tu te sens chanceuse quand même, d’avoir finalement eu le courage de lui poser tes questions et vu qu’il est dans le même cursus et dans la même maison que toi, ça te semble plus simple. C’est un garçon très gentil et adorable et tu as toujours l’impression d’avoir quelqu’un sur qui compter quand tu as un problème en lien avec l’université. Eira aussi est là, mais tu n’as pas envie de toujours être en train de l’embêter non plus. Ça fait du bien. Car, deux semaines sans aide tu aurais surement péter un câble et tu aurais même peut-être déjà tentée de rebrousser chemin.



_________________


 
avatar
Fondateur ♕ Hufflepuff Prefect
▵ ▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄

Naissance : Né le 01.05.1996 (21 y.o) à Londres. Je prends le thé, le petit doigt levé.

Activité : Etudiant à Poudlard pour la troisième année consécutive, en histoire et archéologie ♕ Préfet des Pouffy.

Statut marital : Solitaire. Et contrairement à ce que Rita essaie de faire croire, je ne suis pas gay. (désolé ho mâles)

Habitation : Dortoir des Poufsouffle avec Logan & Ash. (Si tu veux être mon colocataire de chambre, montre toi, il reste de la place!)

Petits + : Tête à claque des jaunes, emmerdeur de première. Est Fred & George Weasley à lui tout seul, collectionnant les détours vers l'infirmerie • C'est papa qui paye les frais d'inscriptions • Trublion des Lohann, envoyé ici pour éviter de saloper l'image familiale • Golden trio wiz May & Enzo • Lors de sa répartition il y a trois ans, il était déçu, pensant être un Serpy. Aujourd'hui il est fier de porter les couleurs des jaunes • Collectionne les peluches à l’effigie de Bob l'éponge • Met parfois du vernis à ongle • Est toujours sorti avec des filles plus âgées que lui • Ne se pardonne pas d'avoir perdu Debby • Petit padawan de Ash, ok certes il titube à la Sparrow, mais question connerie c'est un maître d'armes.


Fondateur ♕ Hufflepuff Prefect

Message Re: Just a question | ft. Felip   
Dim 2 Juil - 17:27


A ton service
- Echo & Felip -
"Ça va et toi ?" Echo elle a quelque chose de tellement mignon, dans sa timidité. Certaines filles, trop coincées, en deviennent chiantes, et t'as juste envie de leur retirer le balais qu'elles ont de coincé dans les fesses. Mais Echo, c'est tout autre chose. Elle fait attention à elle, elle est douce, et sa petite voix te donne juste envie d'aller la protéger. Felip a souvent réfléchit au pourquoi du comment, pouvait-elle être aussi effacée. Et a la scruter de loin, l'étudier dans son coin, ou juste l'écouter lors de leurs petits tête à tête, il en avait vite déduit qu'elle refoulait quelque chose. Peut-être avait-elle vécu un traumatisme, ou vivait-elle avec des parents trop durs, trop strictes. Après tout, la grande majorité des gamins qui ont été envoyé ici, ont un problème à régler. C'est pas un asile de fou, mais ça y ressemblerait presque. Felip lui même était ici, comme s'il y était en prison, juste parce qu'il a un père complètement taré.

- Moi j'vais toujours bien.

Lui répondit-il sagement, et doucement, d'une petite voix presque chuchotée qu'on ne lui connait pas habituellement. Echo, elle fait ressortir ce qu'il y a de mieux, et de bon, chez lui, un peu comme Joy. Il passe son temps à faire le con, emmerder le monde, tout ses camarades le prennent pour un emmerdeur. Mais ils ont tord. Et une fille comme Echo peu facilement le démontrer.

"J’ai appelé ma famille, je suppose que j’ai juste un peu le mal du pays. N'en déplaise, on est toujours dans le même pays. Il étira légèrement son petit sourire, celui qui fait mauvais garçon, en coin de ses lèvres. Mais ses yeux vagabondaient avec une certaine douceur, sur le visage angélique de la jeune fille. Elle n'était pas à l'aise, et elle ne semblait pas se laisser aller, ni se détendre. Ce qu'il pourrait prendre assez mal, sachant qu'il lui a donné pas mal de son temps depuis la rentrée. Il aurait pensé qu'avec lui, elle changerait, elle s'habituerait, elle le considérerait comme un ami, et n'aurait plus besoin d'être gênée en sa compagnie. Mais il avait bien cerné le personnage, et s'était simplement mit au défi de rentrer dans la vie de la jeune femme, de façon à la faire sourire et qu'elle en oublie son mal être. Il scruta un instant l'espace vide entre le dossier du canapé et le dos de Echo, avant d'en revenir à son visage. "Je ne vais pas te déranger longtemps,"

- C'est sur que tu me dérange beaucoup là. Je préférais mon tête à tête avec Wolverine, qu'avec une jolie fille en détresse.

Il toqua malicieusement sa langue, sur son palet, tendis que son sourire s'élargit d'amusement, et de malice. Il espérait vraiment que Echo soit plus à l'aise avec lui, mais à en voir ses joues qui rougissaient à chacun de ses mots, ce n'était pas gagné. "Je… Je voulais juste savoir où on peut laver notre lingue ? Je n’ai pas encore trouvé de laverie et je ne sais pas trop où chercher sans internet…"

- Ho, tu vois le couloir qui mène aux cuisines, quand tu sors de notre salle ? Tu vas tout au fond, la dernière porte, il y a un panneau dessus. C'est autorisé entre 8h et 19h le soir.

C'est vrai qu'il avait oublié de préciser ça à tous les petits nouveaux. En espérant qu'ils ne s'imaginent pas tous que les fringues vont se laver par magie.
S'enfonçant dans le fond du canapé, les chaussures sur la table en face, il reposa sa nuque sur le haut du dossier et détourna son visage et son attention vers Echo.

- J'ai vu que tu t'étais fait quelques amies. C'est cool, tu vois, ça se fait bien. Les gens sont un peu toqués ici, mais en règle générale, ils ne sont pas méchants. Sauf les verts, mais ça va de soi.

Surtout le Emir. Bon, sachant que la jeune femme avait sa réponse, il se doutait qu'elle risquerait de se sauver, comme à son habitude. Alors il lui fallait trouver une bonne excuse pour la coincer dans ses griffes, plutôt qu'elle n'aille se morfondre toute seule.

- Je t'aurais bien proposé de t'aider à faire ta lessive, mais je suppose que si je tombe sur tes petits culottes, ça va pas te mettre plus à l'aise hein ?

Oué Felip n'y va jamais par quatre chemins. Son sourire semblant encore plus amusé, il reprit rapidement :

- Tu veux aller boire un verre avec moi ? Ou alors on va toujours à la laverie que je te montre comment ça marche, et je fermerais les yeux pour le blanc.

Avouons qu'il ne le fera pas, mais c'était toujours un bon moyen de rassurer sa camarade. Avant même qu'elle n'ai répondu, il se levait sur ses deux jambes et tendais sa main vers elle pour l'inviter à en faire de même.

- Ne me dis pas non, je suis sur que t'as rien de mieux de prévu!
_________________


TEAM POUFFY
10 bonnes raisons d'être un blaireau.

« Le sablier qui compte les points gagnés par la maison est remplit de diamants, comme les élèves de cette maison. Certains à un état plus brut que d’autres. »
J.K Rowling

avatar
Hufflepuff House
▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄

Naissance : 19/12/1997, Glasgow, jolie petite écossaise.

Activité : Etudiante en première année d'histoire tu sais pas encore si tu veux devenir enseignante ou écouter ton envie de devenir archéologue.

Statut marital : Célibataire, tu laisses l'amour au second plan. Tu es ici pour réussir tes études, tes parents te l'ont assez répété comme ça.

Habitation : Tu as le droit à une jolie chambre à Poudlard, les appartements revenaient trop cher.


Hufflepuff House

Message Re: Just a question | ft. Felip   
Mer 5 Juil - 10:27





 


Just a question
- Felip & Echo -

- Moi j'vais toujours bien.
C’est quelque chose que tu admires vraiment chez Felip. Depuis deux semaines, le maigre laps de temps depuis lequel vous vous connaissez, il ne te semble pas l’avoir observé bougons ou sur les nerfs. Il ressemble un peu à une boule de bonne humeur et ça te fais sourire de loin. Tu aimes bien observer les gens quand tu marches seules dans les couloirs. Ce n’est pas parce que tu es timide, que tu ne peux pas sourire à ce que tu entends au détour d’un couloir.

- C'est sur que tu me dérange beaucoup là. Je préférais mon tête à tête avec Wolverine, qu'avec une jolie fille en détresse.
- Merci Pourquoi tu dis merci ? C’est encore un mystère, surement pour le temps qu’il t’accorde et peut-être un peu aussi pour le compliment ?

Les compliments t’ont toujours fait rougir. Faut dire, que tu es plutôt le genre de fille qui reste dans son coin, alors les compliments ne se précipitent pas à la porte. Sauf quand il s’agit de tes parents ou de ta GrandMa, mais comme tout enfant, avec le temps, ils n’ont plus eu beaucoup d’impact sur toi puisque durant ta période d’adolescente, tu étais persuadée qu’ils ne te disaient tout ça que parce qu’ils faisaient partie de ta famille. Cette période bête où on a l’impression que tout le monde nous en veut, alors qu’au final, il n’en est rien. Tu n’as pas aimée cette période, il t’arrivait trop souvent de te morfondre toute seule sans véritable raison. Heureusement que Tommy était là.

Tu essayes d’imprimer le chemin pour aller jusque-là laverie, mais finalement ça ne semble pas sorcier, alors tu devrais t’en sortir. Tu hoches doucement la tête. De huit heures à dix-neuf heures. Tu devrais largement avoir le temps d’y aller. Mais loin de vouloir paraitre impolie et de partir presque en courant, tu décides quand même de terminer votre conversation avant de pouvoir t’enfuir jusqu’au machine à laver pour nettoyer ton linge.
Effectivement, tu n’aurais pas trouvé l’information sur internet. Mais peut-être que tu aurais pu te débrouiller en allant voir le concierge… Cependant, il te fait peur alors encore une fois, heureusement que Felip était là. Sinon, tu aurais finie par te retrouver nue et dans ces cas là tu n’aurais plus quitté la douche de tes dortoirs jusqu’à ce que tu aies de nouveaux vêtements à te mettre sur le dos.

- J'ai vu que tu t'étais fait quelques amies. C'est cool, tu vois, ça se fait bien. Les gens sont un peu toqués ici, mais en règle générale, ils ne sont pas méchants. Sauf les verts, mais ça va de soi.
- Oui, Eira et Logan. Tu réponds dans un demi-sourire. Tu penses vraiment que tous les verts sont méchants ? Tu demandes curieuse. Pour toi, les membres de la maison du serpent ne sont pas foncièrement mauvais seulement malins. Donc ça t’intéresse d’avoir l’avis de Felip qui est ici depuis plus longtemps que toi. Tu as peut-être loupé quelque chose. Tu penses que c’est vraiment comme dans les Harry Potter ?

Tu as lu ces livres quand tu étais au collège, ta grand-mère te les avait déjà lus quand tu étais plus petite (ça avait d’ailleurs pris énormément de temps) ; mais tu avais eu envie de te replonger dans l’univers. Depuis, tu ne les as pas relus, mais tu sais que tu aimes cet univers de petits sorciers et surtout cet école corresponds à l’image que tu te faisais du beau Poudlard.
Tu es même surprise au niveau des maisons. Tu ne sais pas comment se passe vraiment la répartition, mais les « clichés » autour des maisons de Poudlard sont toujours présents ici apparemment. Our l’instant, tu n’as vu aucun serpent cracher de son venin mais si tu te fie aux commentaires de Felip, ça ne saurait tarder.
Tu te pinces les lèvres quand il commente que le fait de lui montrer tes petites culottes ne vont pas te mettre plus à l’aise. Tu essayes de ne pas rougir. Tu fais de ton mieux en sa compagnie. Tu as toujours eu pas mal de mal à être à l’aise avec les gens.

- Tu veux aller boire un verre avec moi ? Ou alors on va toujours à la laverie que je te montre comment ça marche, et je fermerais les yeux pour le blanc. Il se lève et te tends une main pour t’aider à te lever. Ne me dis pas non, je suis sur que t'as rien de mieux de prévu!
- Hum… Tu réponds en attrapant doucement sa main avant de te relever du canapé. Tu ne sais pas où ça va te mener, mais tu as bien compris que le préfet n’essuierait pas un refus de ta part. D’accord, mais tu veux aller où ?

Et oui, tu ne sais pas s’il veut t’emmener boire un verre (et tu pris pour que ça soit quelque chose de sans alcool) ou s’il t’emmènes bien à la laverie et dans ces cas-là tu devrais faire extrêmement attention au linge qu’il peut entrevoir.

_________________


 
Contenu sponsorisé

Message Re: Just a question | ft. Felip   


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hogwarts University for Muggles :: Dans les couloirs de L'université Poudlard :: Les cachots et sous-sols :: Salle commune des Poufsouffle-
Sauter vers: