Revenir en haut Aller en bas

MUGGLES UNIVERSITY
L'université Poudlard des Moldus qui en ont tous rêvé un jour.
Quoi, t'attends toujours ta lettre pour Poudlard, 20 ans après ? T'as toujours pas compris que la magie, c'est seulement dans les livres ? Dans notre triste monde ou la magie n'est que rêverie, qui n'a jamais espéré vivre une folle aventure, comme Harry Potter, à Poudlard ? C'est le rêve d'un grand fou, qui sur la petite île Britannique d'Hiddleton, décide d'ouvrir une université au règlement et fonctionnement, tiré du célèbre collège de Poudlard. Un bon moyen de venir rêver, même la ou la magie n'existe pas...
©2017 J.K Rowling & Muggles University. Toute reproduction même partielle est strictement interdite.
Règlement & Contexte
Qui est Rita Skeeter ?
Bottin des avatars
les scénarios
les pré-relations
Questions pour tous
Les jobs disponibles
Rejoindre la Chat-Box
AccueilRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer
Muggles University c'est quoi ? Un forum rpg avec un contexte indédit. On a tous espéré un jour, recevoir notre lettre de Poudlard qu'on attend toujours. Ne l'attends plus. Sur la petite île d'Hiddleton, un grand fou, passionné par les livres de Rowling, a décidé d'ouvrir une université Poudlard. Reprenant le règlement et le fonctionnement de la célèbre école d'Harry Potter. Pas de magie, pas de sorcier, pas de monstre... Mais de quoi vivre une aventure hors du commun. T'en n'as pas un peu marre des universités et campus américains, aux fraternités dépassées ? N'attends plus, inscris toi à Poudlard, et porte les couleurs de ta maison préférée. Qui de Poufsouffle, Serdaigle, Gryffondor ou Serpentard, t’accueillera pour tout ton cursus ?
Le forum est administré par Felip, & Hayden. N'hésites pas à les contacter en cas de soucis, ou de question. Si tu as du temps et que tu as envie de t'investire dans le forum, tu peux même postuler à un rang d'admins ou modo, et leur venir en aide.

Le forum est inspiré de l'oeuvre de J.K.Rowling, mais son contexte et son règlement sont une création M.U. Merci de respecter le travail du staff et de ne pas le copier, sous peine de poursuite.

M.U est optimisé pour Google Chrome uniquement.
⇪ Pour nous rejoindre, et t'inscrire, clique à gauche, sur le dernier icône de la barre de navigation!
———— les dernières news ————
Le premier événement du forum est lancé, ici! Le bal de la rentrée, qui vous permettra de faire de nouvelles connaissances, que vous n'auriez peut-être pas croisées sur les fiches de relations. N'hésitez pas à y participer, on compte sur vous!

Vos rps peuvent se dérouler entre Juin et Septembre, si vous préférez bazarder Juillet et Aout, ou l'école est désertée.

Le forum se chercher un staff, des admins et modérateurs motivés et investis. N'hésitez pas à vous proposer, lancez-vous dans l'aventure M.U.

Ouverture prévue pour le 19.06.2017, n'hésitez pas à aider le forum en pubbant un maximum, il a besoin de vous!

Forum dit à l'ancienne : Pas de niveau requis, afin d'aider les débutants à s'améliorer. Pas de prise de tête, on joue en toute simplicité, comme au bon vieux temps.

Optimisation Google Chrome, pensez à passer sur ce navigateur pour vous ballader au mieux sur le forum.
———— nos meilleurs amis ————
Forum optimisé uniquement pour Google Chrome, pensez y afin de profiter au maximum du codage de la plateforme.

Partagez | 
avatar
Fondateur ♕ Hufflepuff Prefect
▵ ▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄

Naissance : Né le 01.05.1996 (21 y.o) à Londres. Je prends le thé, le petit doigt levé.

Activité : Etudiant à Poudlard pour la troisième année consécutive, en histoire et archéologie ♕ Préfet des Pouffy.

Statut marital : Solitaire. Et contrairement à ce que Rita essaie de faire croire, je ne suis pas gay. (désolé ho mâles)

Habitation : Dortoir des Poufsouffle avec Logan & Ash. (Si tu veux être mon colocataire de chambre, montre toi, il reste de la place!)

Petits + : Tête à claque des jaunes, emmerdeur de première. Est Fred & George Weasley à lui tout seul, collectionnant les détours vers l'infirmerie • C'est papa qui paye les frais d'inscriptions • Trublion des Lohann, envoyé ici pour éviter de saloper l'image familiale • Golden trio wiz May & Enzo • Lors de sa répartition il y a trois ans, il était déçu, pensant être un Serpy. Aujourd'hui il est fier de porter les couleurs des jaunes • Collectionne les peluches à l’effigie de Bob l'éponge • Met parfois du vernis à ongle • Est toujours sorti avec des filles plus âgées que lui • Ne se pardonne pas d'avoir perdu Debby • Petit padawan de Ash, ok certes il titube à la Sparrow, mais question connerie c'est un maître d'armes.


Fondateur ♕ Hufflepuff Prefect

Message C'est bien ma chance | Debby & Felip   
Lun 3 Juil - 16:23


Quand le destin force les choses
- Debby & Felip -
Mi-septembre 2017. Les cours devenaient progressivement plus importants, tout le monde le sait, on rentrera dans le vif du sujet en Octobre. Pour autant, les élèves avaient encore pas mal de trous et de temps libres, qu'ils occupaient pour la plupart, en profitant du soleil et de la chaleur encore présente, exceptionnellement, cette année. D'autres prenaient de l'avance, et s’enfermaient dans la bibliothèque pour réviser ou se remettre à niveau. Felip lui n'était pas le plus travailleur de sa maison, contrairement à ce que devraient signifier la couleur de son uniforme. Mais on lui avait fait remarqué qu'il devrait faire des efforts s'il voulait empocher sa licence en fin d'année, et que ce ne serait certainement pas en faisant le clown qu'elle lui tomberait dans les mains. Pour un fils de bonne famille, tout tombe pourtant du ciel. C'était un peu difficile à encaisser. Mais pleins de bonnes intentions - qui ne dureraient certainement pas -, il s'était décidé à faire bonne figure, en s'inscrivant à une convention dont le sujet ne l'intéressait même pas. Un grand professeur était de passage sur Poudlard et venaient à la rencontre de ses étudiants. Ne serait-ce que y aller, lui donnerait quelques bons points.

Il pénétrait alors dans l’amphithéâtre Weasley, aux alentours de 14h55, juste avant le début du discourt. Il ne s'attendait pas à ce que la convention soit aussi prise d'assaut. Etrangement, la grande majorité des uniformes portés par ses camarades étaient des Poufsouffle et Serdaigles. Mais on apercevait quelque Serpentard et Gryffondor. Remettant en place le sien, orné du blason des Blaireaux, Felip se chercha une place disponible. Sans même jeter un œil à sa voisine, il se jeta sur le premier siège disponible, étalant son sac sur sa tablette et manquant de s'avachir dessus. Le dit professeur n'était pas encore là, et pour se faire discret, il avait opté pour une place du fond, les sièges les plus haut. Il soupira légèrement, s'ennuyant déjà. Peut-être pourrait il passer un meilleur temps en sympathisant avec son voisin ? Se redressant, il tourna la tête et posa ses yeux clairs sur la silhouette voisine. Son cœur et son sang ne firent qu'un tour... La panique le prit tout entier, lui qui n'avait pourtant jamais peur de rien. Ses joues le surchauffèrent d'un seul coup, devenant probablement rouge pivoine. Brusquement, il se retourna, prêt à sauter sur une autre place, mais l'amphi était déjà totalement complet. Le cœur battant à tout rompre, il osa alors tout doucement reposer son attention, sur la jolie blonde à ses côtés... C'était Debby.

La plupart des garçons de cette école, paieraient cher pour s’asseoir à côté d'une belle blonde comme elle. Des jambes plus parfaites que la perfection, des boucles d'or qui lui retombent jusqu'en bas du dos, et des yeux azures dans les quels on voudrait carrément se noyer. Elle ressemble à un vrai top model. Et affublé de son bel uniforme aux couleurs des Serdaigles, elle ressemblerait presque encore à une petite fille. Pourtant Debby, elle est déjà plus âgée que Felip. Mais ça il s'en fiche, il n'en n'a jamais rien eu à foutre, parce que Debby, c'est la seule femme qu'il n'ai jamais vraiment aimé. Et avec qui étrangement, il n'a jamais passé une seule nuit. Ok, il a sacrément déconné avec elle. Mais jamais il n'aurait pu penser que tout irait si loin. C'était il y a deux ans. Il avait Enzo qui lui pariait qu'il ne pourrait jamais se faire une fille plus âgée. Felip avait assuré que si, sachant que toute ses ex étaient déjà un peu plus vielles que lui. Pour le mettre au défi, Enzo avait pointé du doigt la belle Debby, qui révisait toute seule dans un coin. Sans se ménager, Felip était allé la voir, prenant place à ses côtés. Ils avaient discuté, puis c'était revus. Souvent. Jusqu'à ce qu'il l'invite à sortir. Très rapidement, il en avait oublié le défi, parce que Debby, il en était tombé raide dingue. Il la voulait. Il ne pensait qu'à elle. Jour et nuit. Chaque matin, c'était sa motivation pour se lever. La voir. Juste elle. Qu'elle lui sourit. Qu'elle pose ses yeux sur lui. Un soir, il avait osé l'embrasser, à la sortie du cinéma. Elle lui avait rendu son baisé, elle avait rougi, elle avait sourit, elle s'était même timidement pincé les lèvres, comme une jeune fille qui reçoit son tout premier baiser. Il en tremblait, de partout, mais enfin, il se sentait soulagé. Ils auraient pu ce soir là, commencer une belle histoire... Une très belle histoire. Mais sa bande de copains, au courant du défi de Enzo, passait là au même moment. Le félicitant d'avoir réussi son pari. Il n'eu même pas le temps d'expliquer la situation à Debby. Elle l'avait giflé, violemment. Et les larmes roulant sur ses joues, elle avait filé sans qu'il n'ai une chance de la rattraper. Il avait bien pesté sur ses amis, même qu'il en avait frappé un au passage. Mais c'était trop tard. Debby était partie.
Les jours suivants, il avait essayé de lui parler. De s'expliquer. De lui dire qu'il l'aimait sincèrement, que ce défi était une connerie. Qu'il ne la voulait qu'elle. Il en avait même pleuré, avec Ash, dans sa chambre. Mais l'alcoolique n'était pas des meilleurs conseils pour se remettre d'un chagrin d'amour, alors finalement, Felip avait fini par ne plus en parler, gardant sa douleur pour lui. Il avait mal, même encore aujourd'hui, deux ans plus tard. Debby, il ne lui parle plus, et quand ils se croisent, ils changent de trottoir. Il connait ses habitudes, alors il ne fréquente pas ses lieux, et évite certains couloirs de l'école, à certaines horaires. Parce que Debby, il ne l'a pas oublié, et que sa simple vision le brise en morceau, à chaque fois. Il s'en veut, il se déteste. Il voudrait juste qu'elle comprenne, qu'elle lui pardonne, mais lui, aurait-il pardonné ?

Ravalant difficilement sa salive, quand ses yeux croisèrent ceux de Debby, il se retourna vers le tableau, la bouche légèrement entre-ouverte pour réussir à respirer. Il allait manquer d'air. Et son coeur semblait vouloir déchirer sa poitrine. Il ne disait pas un mot, mais on pouvait en déduire à son expression, qu'il était en train de s'auto insulté, intérieurement. Comment avait-il pu s'assoir à côté d'elle sans la remarquer ?

Raide comme un mort, il s'assit dans le fond de son siège. Et sans oser adresser le moindre regard à celle qui le hante tant, il chuchota simplement :

- Désolé, l'amphi est blindé...

Felip est un petit trublion, un petit con, qui cherche des emmerdes à tout le monde. Et quand il a fait chié quelqu'un, il garde le sourire, il nargue encore et encore. Peut-être que là, Debby aurait pu s'apercevoir qu'il n'était pas dans son assiette, qu'avec elle, c'était différent. N'importe qui, connaissant bien Felip, aurait compris qu'il regrettait, qu'il avait mal. Mais Debby était blessée, autant que lui. Il était tout à fait normal qu'elle le déteste. Et il le savait. Pour ça il ne pouvait pas la blâmer. C'était pour ça qu'il ne l'avait pas harcelé, qu'il n'avait pas couru après elle pendant deux ans. Il avait essayé, les premiers jours, les premières semaines. Puis il avait décidé de la laisser respirer. Il pensait surtout qu'elle ferait demi-tour, qu'elle reviendrait vers lui quand sa colère serait passée. Mais elle n'était jamais revenue, et l'éviter était devenue une habitude...
_________________


TEAM POUFFY
10 bonnes raisons d'être un blaireau.

« Le sablier qui compte les points gagnés par la maison est remplit de diamants, comme les élèves de cette maison. Certains à un état plus brut que d’autres. »
J.K Rowling

avatar
Ravenclaw House
▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄

Ravenclaw House

Message Re: C'est bien ma chance | Debby & Felip   
Dim 16 Juil - 12:01



Cette conférence, je n’avais pas foncièrement envie d’y aller. Le sujet ne m’intéressait pas vraiment. Mais l’une de mes amies avaient insisté pour que je l’accompagne. Depuis qu’on s’était rencontré en première année, on faisait tout à deux. On était collé comme des sœurs siamoises. Elle n’avait donc pas eu de mal à me convaincre de venir avec elle. On y était allé un peu en avance. D’une part parce que c’était dans nos habitudes. Et d’autres parts parce qu’on soupçonnait que le professeur qui viendrait était connu. Et que, par conséquent, beaucoup d’élèves voudraient le voir. On était allé se mettre sur le haut de l’amphithéâtre, comme à notre habitude. Il est évident que les places étaient les meilleures mais on avait toujours pris l’habitude de se mettre au fond. Que ce soit en cours ou lors des conférences. On parlait de tout et de rien, regardant de temps à autres les élèves qui entraient dans l’enceinte de la salle de classe. La conférence allait bientôt commencer et l’amphithéâtre était déjà bien remplis. Je continuais de parler et rigoler avec mon amie lorsqu’elle me donna un coup de coude pour que je me retourne.

Mon regard croisa celui de mon voisin. Celui de Felip. J’avais compris, après notre pseudo-histoire, que l’amour n’était pas fait pour moi. Il m’avait fait souffrir comme personne n’avait osé le faire. Notre histoire n’avait été qu’un simple pari pour lui. Pari qu’il avait brillamment gagné. J’avais refusé d’entendre son excuse. Quelle bonne raison aurait-il pu me donner dans le fond ? Rien. La vérité avait éclaté au grand jour et il devait en subir les conséquences. On changeait de trottoir quand on se croisait. Je refusais de me trouver face à lui. Je refusais de lui parler. Je refusais même de lui adresser ne serait-ce qu’un seul regard. Je ne voulais plus accorder de l’importance. J’avais gâché mon temps et mon énergie pour un mec qui n’en valait pas la peine. Et pourtant, Dieu seul sait à quel point je tenais à lui. Et d’ailleurs être aussi proche de lui me faisait bizarre. Il s’excusa prétextant qu’il n’y avait plus d’autres places assises. Je détournais le regard vers le professeur et répondis sur un ton glacial :

« T’aurais pu rester debout… » Je marquais une brève pause puis ajouta : « Ou ne pas venir du tout. Aller à des conférences c’est pas vraiment ton truc, me semble-t-il ? D’habitude t’es plus du genre à t’en contrefoutre de ton avenir, qu’est-ce que tu fous là ? »

Rien qu’au ton que j’employais, n’importe qui aurait pu remarquer que je lui en voulais. Que je n’avais pas l’intention d’être gentille avec lui. Pas après ce qu’il m’avait du moins. J’étais même prête à changer de place avec mon amie. Juste pour ne pas être à côté de lui. Juste pour qu’il ne puisse pas me parler. Mais ce serait faire preuve d’immature et je valais mieux que ça. Mieux qu’un crétin dans son genre. Je ne savais s’il allait me répondre. Mais dans un sens, il valait qu’il se taise. Qu’il me laisse écouter cette conférence, qui subitement me paraissait beaucoup plus intéressante. Et qu’il me laisse reprendre ma vie sans en faire partie. Mais je savais aussi que pour lui ça devait être un moment rêver pour essayer de me balancer des excuses en pleine tronche. Du genre que ce n’était pas lui mais ses potes qui avaient cette idée. Qu’il n’avait plus pensé à ce défi lorsqu’il m’avait embrassé. Mais d’un autre côté, il aura beau dire ce qu’il voudra, je n’en aurais simplement rien à faire. J’avais fait une croix sur lui, il y a un bon moment maintenant.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hogwarts University for Muggles :: Dans les couloirs de L'université Poudlard :: Le rez- de-chaussée :: Amphithéâtre Weasley-
Sauter vers: